A propos de

Arjan Spannenburg

La photographie d’Arjan Spannenburg (Texel, 1978) est centrée sur la recherche d’identité et d’expression de soi. Dans des compositions puissantes, principalement en noir et blanc, Spannenburg dépeint des garçons au seuil de l’âge adulte.

Nous voyons des adolescents à un moment incertain de leur vie, à la recherche de leur propre individualité. Il en résulte des portraits fragiles et affectueux de garçons perdus dans leurs propres pensées. En même temps, les garçons représentés semblent avoir un fort besoin de communiquer avec le monde extérieur, à la recherche de soutien, de compréhension et d’amour.

Parfois, cette recherche aboutit à des images brutes, mais elles ne sont jamais destinées à choquer ou à provoquer. Ces photographies invitent plutôt le spectateur à réfléchir sur la relation entre la vulnérabilité et l’expression de soi. Bien que Spannenburg prenne son propre passage à l’âge adulte comme point de départ autobiographique, son travail transcende à la fois sa propre histoire personnelle et celle des garçons qu’il représente. Les photographies représentent des sentiments universels de solitude, de vulnérabilité et d’insécurité, tout en capturant la beauté poétique de l’adolescence.